Camps de Tindouf : Nouveau sit-in de protestation à Rabouni

Mercredi 22 janvier 2020 à 1:13

Actualités > Maghreb

Le mouvemement de contestation se poursuit dans les camps de tindouf dans le sud de l'Algérie.

Prés de 120 personnes originaires de la tribu Oulad Tidrarine ont repris dès le début de cette semaine leur sit-in devant le siège du soi-disant secrétariat général du "Polisario" à Rabouni.

Les protestataires dénoncent à nouveau l'implication des dirigeants du front "Polisario" dans l'évasion récemment de la prison de Dhaibia du dénomé Didi Ould Othman Bamba originaire de la tribu Skarna.

Ce dernier a été condamné en 2004 à perpétuité pour son implication dans le meurtre de leur cousin Oulda Ould Boukhari Bamba, un ex-commercant dans le camp de Smara.

Les protestataires, qui réclament une enquête sur les circonstances de cette évasion, accusent la direction du front séparatiste d'avoir exfiltré ce détenu ainsi que son complice Iddih Ould Mohammed Laghdaf vers le nord du Mali pour ralier l'organisation terroriste Aqmi dans le cadre d'une opération menée par les services de sécurité algériens. L'objectif étant d'infilitrer le groupe terroriste. 

Les protestataires ont tenté de pénétrer à l'interieur du siège du soi-disant secrétériat général. Ayant été stoppés par les milices, ils ont effectué une marche vers le siège du prétendu ministère des affaires étrangeres. C'est à cet endroit précis qu'ils ont interrompu leur action.

Embed video MEDI1TV - News

Medi1TV Afrique en direct:

Source : Medi1TV