Algérie: 21ème vendredi de contestation

Vendredi 12 juillet 2019 à 6:35

Actualités > Maghreb

Au lendemain d'une longue nuit de célébrations suite à qualification de l'Algérie pour les demi-finales de la CAN, les Algériens ont de nouveau investi les rues pour le 21e vendredi consécutif pour manifester contre le régime. 

Ce vendredi est le premier depuis l'expiration, le 9 juillet, du délai d'intérim à la tête de l'Etat, confié par la Constitution durant 90 jours maximum, au président de la Chambre haute Abdelkader Bensalah.
 
Celui-ci a fait savoir qu'il resterait néanmoins chef de l'Etat par intérim, hors du cadre constitutionnel, jusqu'à l'élection d'un nouveau président à une date indéterminée, la présidentielle convoquée le 4 juillet pour élire le successeur de Abdelaziz Bouteflika ayant été annulée faute de candidats.
 
Mercredi, le chef d'état-major de l'armée, le général Ahmed Gaïd Salah a réaffirmé le soutien du haut commandement militaire au président Bensalah et souhaité la tenue d'une présidentielle "dans les plus brefs délais" via un "dialogue national".

Embed video MEDI1TV - News

Medi1TV Afrique en direct:

Source : Alae Bennani