RDC: l’opposant Fayulu compte saisir la cour constitutionnelle

Vendredi 11 janvier 2019 à 7:01

Actualités > Afrique

 L'opposant congolais Martin Fayulu, arrivé deuxième selon les résultats provisoires des élections présidentielles du 30 décembre en République démocratique du Congo (RDC), a annoncé, vendredi, qu’il va saisir la cour constitutionnelle ce samedi, soit le dernier jour avant l’expiration du délai des recours.

   "Nous irons demain samedi à la Cour constitutionnelle pour exiger le recomptage des voix", a déclaré Martin Fayulu lors d'un meeting devant ses partisans.
 
   Pour le camp de Fayulu, son candidat a remporté la présidentielle avec 61 pc des voix.
 
   Après l'annonce des résultats provisoires de l’élection présidentielle par la commission électorale nationale indépendante, la loi prévoit un délai de recours de deux jours avant la publication des résultats définitifs par les juridictions compétentes. Pour la présidentielle du 30 décembre, ce délai court jusqu’à ce samedi 12 janvier matin.
 
   Selon la loi électorale, peuvent contester les résultats provisoires de l’élection présidentielle : le parti politique ou regroupement politique ayant présenté un candidat ou son mandataire. La loi dit aussi que le candidat indépendant ou son mandataire peuvent contester selon le cas, les résultats.
 
   Le délai d’examen du contentieux est de sept jours à compter de la date de saisine de la Cour constitutionnelle.

Analayse de la situation en RDC avec Henry Désiré Nzouzi, consultant politique et expert de la région des grands lacs.

Medi1TV Afrique en direct:

Source : MEDI1TV